Tableau de suivi de la santé des PME

En date du 21 janvier 2022

Principales préoccupations des propriétaires de PME

ENGLISH

Source: 
FCEI, résultats préliminaires du sondage Votre voix – janvier 2022, résultats du 18 au 21 janvier 2022, n = 3 595. À titre comparatif, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de plus ou moins 1,6 point de pourcentage, 19 fois sur 20.

*L’Î.-P.-É. compte moins de 40 répondants et les données sont calculées à partir de la moyenne des résultats des sondages du mois de novembre et de janvier.

Complètement ouvertes

Avec tout leur personnel

Avec des revenus normaux

PME complètement ouvertes

PME avec personnel égal ou supérieur à la normale

PME avec revenus égaux ou supérieurs à la normale

ACCUEIL

PME canadiennes

Par province

Alberta

78 %

45 %

27 %

Colombie-Britannique

71 %

42 %

34 %

MASQUER TOUTAFFICHER TOUT

Saskatchewan

84 %

51 %

36 %

Manitoba

68 %

46 %

36 %

Ontario

59 %

40 %

28 %

Québec

61 %

40 %

31 %

Nouveau-Brunswick

59 %

46 %

29 %

Nouvelle-Écosse

63 %

49 %

34 %

Île-du-Prince-Édouard*

82 %

56 %

42 %

Terre-Neuve-et-Labrador

59 %

38 %

21 %

Édition spéciale

70%

Impacts sur l'économie

48%

Effets sur la santé

47%

Endettement

62%

Consommateurs qui achètent moins

50%

Problèmes de liquidités

Principales préoccupations des propriétaires de PME

0 %

0 %

0 %

Principales causes des revenus inférieurs à la normale pour les entreprises complètement ouvertes

58 %

Moins de clients

48 %

Les clients dépensent moins

18 %

Employés indisponibles

27 %

Défis opérationnels (ventes en ligne, temps de traitement, expédition, chaîne d’approvisionnement, etc.)

20 %

Les restrictions du gouvernement limitent les activités de l’entreprise

*Les données provinciales sont mises à jour tous les mois. Pour en savoir plus, veuillez consulter la source ci-dessous.

Les problèmes de main-d’œuvre persistent pour les PME partout au Canada

Seules 45 % des PME canadiennes ont retrouvé tout leur personnel.

Par ailleurs, 25 % ne sont pas en mesure de trouver toute la main-d’œuvre dont elles ont besoin. Cela inclut les entreprises qui ont du mal à recruter, à garder leurs employés, à les faire revenir ou leur faire travailler les heures nécessaires.

La catégorie « Autre » (30 %) regroupe les PME qui n'ont jamais eu de personnel pour cette période de l'année (n'ont pas d'employés normalement, entreprise en démarrage, entreprise saisonnière) ou qui ont une demande de main-d’œuvre réduite par rapport aux années normales, en particulier puisque leurs activités sont ralenties de manière temporaire ou permanente.